Bilan orthophonique

Bilan orthophonique et Demande d’Accord Préalable

L’une des premières étapes essentielles avant la rééducation de vos patients, est d’établir une évaluation claire et précise de son état.

Bilan Orthophoniste

Le bilan orthophonique permet au praticien de déterminer au mieux le(s) trouble(s) du patient de façon à adapter efficacement sa rééducation.

Une alliance thérapeutique s’installe alors pour entamer un suivi assurément favorable.

Pour chacun de vos patients, VEGA intègre la création de ces bilans, conservés ensuite automatiquement dans leur dossier de suivi.

Générez et imprimez la Demande d’Accord Préalable (aussi appelée « DAP ») directement dans la fiche de votre patient pour la transmettre à la caisse accompagnée de l’ordonnance. Cette dernière, en effet, est nécessaire pour garantir la prise en charge des séances de rééducation auprès de la CPAM.

Contactez-nous au
04 67 91 27 86

ou via ce formulaire

(si vous êtes déjà client : par ici !)


Afin de suivre le développement du langage de l’enfant et de dépister les troubles DYS, il est nécessaire de réaliser un bilan orthophonique. Quelques zones d’ombre subsistent encore dans la compréhension que vous avez de cet examen médical ? Voici quelques informations pour vous éclairer.

Qu’est-ce que le bilan orthophonique ?

Le bilan orthophonique est un outil de diagnostic médical et le point de départ d’un projet thérapeutique. Il est réalisé pour évaluer les capacités du patient afin d’avoir une idée précise de son état de santé et d’élaborer un processus de soin adéquat. Il est important de savoir que l’examen doit être effectué suite à une prescription médicale. Cet outil d’évaluation est utilisé par exemple pour rassurer les parents à propos du développement du langage oral ou écrit de leur enfant et permet à l’orthophoniste de détecter certains troubles.

Il existe deux types de bilan orthophoniste : le bilan d’investigation et le bilan avec rééducation. Le premier examen est réalisé dans le but de confirmer ou non la présence d’un trouble du langage ou de l’apprentissage. Généralement, il est effectué à la demande d’un docteur ou suite aux soupçons des parents qui veulent comprendre les difficultés rencontrées par leur enfant. À la fin de la consultation, le professionnel doit adresser un compte-rendu du bilan et préciser si une intervention est nécessaire ou pas. Si le patient doit subir une intervention, l’orthophoniste est supposé proposer un plan de traitement adapté, en se basant sur tous les éléments identifiés lors de l’évaluation.

Quant au bilan avec rééducation, il est utilisé pour diagnostiquer et confirmer l’ampleur des troubles DYS du patient. Ce bilan est également prescrit par un médecin traitant qui juge qu’un problème existe et qu’il est indispensable de procéder à une rééducation. Il délivre donc une ordonnance afin de solliciter l’expertise d’un orthophoniste.

Par la suite, le spécialiste réalisera cet examen et enverra au médecin traitant les conclusions de son bilan, accompagnées d’un plan d’intervention bien détaillé en fonction de la situation du patient. Après ce diagnostic orthophonique, plusieurs séances auront lieu pour rééduquer le patient.

Le déroulement du bilan orthophonique

Il est important de garder à l’esprit que seul l’orthophoniste est en mesure de faire un bilan orthophonique, car il est un spécialiste du diagnostic et du traitement des troubles de l’apprentissage. Il peut donc recevoir des enfants et des adultes qui rencontrent des problèmes au niveau de la voix, de la parole ou du langage oral et/ou écrit.

En règle générale, le bilan orthophonique est réalisé suite à une prescription médicale pour :

  • les enfants qui présentent un handicap perturbant l’apprentissage et l’acquisition du langage ;
  • les enfants qui ont des problèmes durables et persistants au niveau du développement du langage ;
  • les enfants et les adultes souffrant d’un trouble neurologique ou d’une pathologie dégénérative, acquise ou congénitale, qui freine leur acquisition du langage.

Le diagnostic orthophonique se déroule en deux étapes indispensables pour les enfants.

L’entretien anamnestique

Le bilan initial commence par une discussion entre l’orthophoniste, l’enfant et les parents. Cette étape a pour objectif de permettre au professionnel de mieux connaître le patient, son histoire, son mode de vie et les difficultés qu’il rencontre tous les jours. À ce niveau, les parents doivent donner au spécialiste tous les renseignements et les explications nécessaires, afin de clarifier le cas et permettre au praticien de mieux établir le bilan orthophonique.

Pour mieux comprendre les causes de l’état de l’enfant, l’orthophoniste demande généralement son carnet de santé et en analyse son contenu. Ainsi, sur la base de toutes les données recueillies, il comprend mieux la situation de l’enfant et peut alors déterminer si la prescription de séances de rééducation est nécessaire.

Les tests

Lorsque l’orthophoniste obtient toutes les informations dont il a besoin, il réalise des tests avec l’enfant. En fonction de son âge, de son niveau scolaire et des clarifications fournies par les parents, le professionnel va proposer plusieurs tests pour analyser les modalités et les composantes de son langage.

Les tests proposés par le spécialiste sont composés de jeux et de tests divers concernant l’expression ainsi que l’assimilation à l’oral et à l’écrit. Il y a donc des exercices de lexique, d’articulation, de phonologie, de lecture, de transcription, etc.

La gestion de vos bilans orthophoniques avec VEGA

Afin de bien planifier les séances de rééducation de ses patients, l’orthophoniste doit poser un diagnostic médical clair. Pour ce faire, il est nécessaire de passer par la réalisation d’un bilan pour orthophoniste. Après ce bilan, il faudra penser à l’élaboration d’un plan de suivi adapté à la situation du patient.

À ce niveau, une alliance thérapeutique est de mise, car le spécialiste doit harmoniser ses interventions avec celles du médecin traitant. Pour faciliter les interactions entre le médecin prescripteur et l’orthophoniste, la meilleure solution est d’opter pour une messagerie sécurisée et un logiciel de gestion tel que VEGA.

Pensé et conçu pour simplifier la création de vos fiches d’évaluation orthophonique, VEGA est un outil qui vous permet de conserver automatiquement les bilans dans le dossier de chaque patient. Ce logiciel vous aide à réduire considérablement les risques d’erreur et à améliorer la qualité de vos soins en prenant plus de temps avec vos patients. Grâce à VEGA, vous obtenez en quelques clics toutes les informations dont vous avez besoin pour soigner vos patients.

Désormais, il vous sera plus facile de créer et d’imprimer la DAP (Demande d’Accord Préalable), que vous devez joindre au compte-rendu de vos observations et transmettre à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).

Dialogue Contactez-nous


J'aimerais un devis personnalisé
Je suis
déjà client
Je souhaite postuler
Je veux contacter le service communication
J'aimerais un devis personnalisé






Je suis déjà client
Je souhaite une aide technique
J'ai une demande commerciale
J'ai une question sur les formations







Je souhaite postuler




Ajoutez votre CV :

Ajoutez votre lettre de motivation :


Je veux contacter le service communication